L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 139 (28 août 2014) Helena –> Avon

Kms parcourus : 49

Kms cumulés : 4546

Alex.

On ne va pas se mentir, le réveil est un peu compliqué ce matin… Les esprits ne sont pas encore bien frais. Johnell et Ranzi ont dormi sur place, mais Airica est partie bosser, ça n’a pas du être simple ^^.

Tous les quatre, nous allons de l’autre côté de la rue dans un petit café assez sympa pour y prendre le petit-déjeuner.

Johnell et Ranzi décollent vers 11h, et nous reprenons tant bien que mal la route vers 14h. Malheureusement, nous ne reverrons pas Airica, à notre grand regret. C’était vraiment une hôte géniale, c’est vraiment dommage de ne pas avoir pu passer plus de temps en sa compagnie.

Comme dit précédemment, on reprend la route à 14h, et putain, quelle route ! On n’est pas sortis de la ville, qu’on doit s’envoyer un col. Certes, ce n’est pas le plus haut qu’on ait connu (il fait 1800m), ni le plus raide (celui là est à 6/7% tout le long), mais 24 km de montée non stop, c’est quand même hardcore ! Il nous faudra plus de 3h pour en voir le bout ! On n’oublie pas qu’à ça s’ajoute le mal de tête de la bringue de la veille… Ben ce n’est pas la journée la plus simple qu’on ait connue !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois le col passé, il ne nous reste plus que 25 km avant le prochain village, où nous prévoyons de dormir. On est faible aujourd’hui et on passe au niveau 3 de l’assistance, même sur le plat, on a assez donné pour aujourd’hui ! ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous arrivons au village en question, que dis-je, aux trois maisons qui se courent après. Le parc de la ville est un peu dégueu pour y dormir. Nous rencontrons alors, par hasard, la femme du pasteur de la ville. Elle nous propose de planter notre tente dans le jardin de l’église, et que plus tard, son mari passera nous voir pour nous ouvrir et nous laisser brancher nos batteries à l’intérieur.

On commence à sortir notre barda quand Doug, le pasteur, arrive. On discute un peu, il est vraiment sympa. Il nous propose de laisser l’église ouverte pour la nuit pour qu’on ait accès aux toilettes. Si nous le voulons, nous pouvons même dormir à l’intérieur en fait !

On finira donc dans l’église bien au chaud, sans avoir à monter la tente, avec tables et tout pour cuisiner. Royal !

Jour 138 (27 août 2014) Helena

Kms parcourus : 0

Kms cumulés : 4497

Alex.

Durant la journée, rien de bien passionnant… un peu de maintenance, lavage des fringues, encore un petit tour chez le véto pour l’ami Valdez (vaccin contre la toux du chenil, pour qu’il puisse rester en pension deux ou trois jours au parc de Glacier, car nous comptons randonner de nouveau).

Le soir, Airica nous présente deux de ses amis, Johnell et Ranzi. Tous ensemble, nous allons faire un tour à la brasserie Black Foot. C’est une vraie brasserie et pas vraiment un pub, du coup les consos sont limitées à quatre verres par personne (on a un petit papier que le barman coche à chaque verre ^^). Sur place, d’autres de ses potes nous rejoignent, et nous faisons connaissance avec quelques autres personnes autour d’une table (personnes qui finiront d’ailleurs la soirée avec nous).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERALa ville organise un concert de plein air gratuit. On y fait un tour et en profitons pour manger un bout avant de finir dans un autre bar de la ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA La soirée est vraiment super cool, et on rentre quand même bien entamés ! ^^

 

 

Jour 137 (26 août 2014) Townsend –> Helena

Kms parcourus : 83

Kms cumulés : 4497

Alex.

Une fois la tente et les affaires rangées, on va dire au revoir à notre hôte de la veille. La petite mamie nous invite à rentrer pour discuter un peu, elle nous a même préparé des smoothies maison avec des fruits frais ! Nous faisons un peu connaissance avant de reprendre la route. Elle s’appelle Marion et va sur ses 95 ans !!! Ben ça mes amis ça nous laisse sur le cul ! Je kifferais bien être pareil à son âge, elle est toujours active, peut marcher normalement et a clairement gardé toute sa tête et son humour. C’est probablement notre record d’ancienneté pour un hôte ! Merci mamie Marion ! C’était vraiment une dame adorable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis nous voilà repartis !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur la route, on croise deux anglais qui voyagent sans date de fin ! Ils comptent traverser les US, l’Amérique du Sud, et continuer sûrement en Australie ! Ils sont bien sympas, on discute une petite heure sur le bord de la route, mais nous allons dans deux directions opposées, dommage !

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe soir, nous arrivons enfin à Helena (la route a été assez pénible aujourd’hui, beaucoup de vallons, un paysage assez monotone à mon goût, et pour finir, on s’est envoyé un bon gros col des familles juste avant d’arriver). Nous avons un hôte Warmshower pour la nuit, il s’agit d’Airica.

Quand nous arrivons, Airica n’est pas là. Elle nous avait prévenu qu’elle était de garde ce jour-là (elle est infirmière à l’hosto). Nous n’avons aucun numéro pour la joindre et elle ne nous a pas donné d’indications supplémentaires par e-mail. Nous ne savons pas trop quoi faire du coup… Val se souvient qu’Airica avait dit dans son mail de faire comme chez nous si elle n’était pas là, mais nous n’osons pas trop rentrer chez elle comme ça.

Au final, je dis à Val d’aller voir à l’intérieur si elle ne nous a pas laissé un mot quelque part, et OUI ! Sur la table de la cuisine, un petit mot nous accueille et nous propose de s’installer dans la chambre, de prendre nos douches, faire nos lessives, bref, de faire comme chez nous, car elle ne sait pas trop à quelle heure elle rentrera ce soir.

C’est assez impressionnant les personnes comme ça. Généreuses et pas craintives un brin. C’est assez admirable.

Au final, Airica arrivera vers 21h, pile-poil lorsque je finis de cuisiner. Nous mangeons donc tous ensemble, mais ne tardons pas trop le soir car la pauvre est claquée et est de garde toute la nuit.

Nous prévoyons de prendre un jour de repos demain. Elle bossera toute la journée, mais a prévu de sortir le soir boire un coup avec des amis, et nous sommes invités, une bonne soirée en perspective !