L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 165 (23 septembre 2014) Tillamook –> Lincoln City (journée de merde, ville de cons)

Kms parcourus : 82

Kms cumulés : 5799

Alex.

Ca y est, le camion est rendu, on va pouvoir s’attaquer aux choses sérieuses ! Alors quand on parlait de l’Oregon, tout le monde nous disait que le climat n’était pas génial, très humide, et beaucoup de pluie… Ben ça, ça va se vérifier assez vite !

Après avoir roulé quelques bornes, on arrive enfin sur la côte Pacifique ! On vient officiellement de traverser l’Amérique du Nord dans la longueur ! yihaaaa !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Niveau humidité on est au top ! Il pleut quasiment sans discontinuer depuis ce matin, le brouillard et la bruine venue de l’océan n’aidant pas vraiment !

Point positif, dans cette région, les vents dominants sont censés aller du Nord vers le Sud, ce qui nous réjouit pas mal, vu que les vents dominants dans toutes les zones que nous avons traversées venaient de l’ouest, et que donc, nous avions le vent de face presque en permanence !

Mais pas de chance, pour une raison inconnue, les vents viennent du Sud ce jour-là, et quels vents ! Depuis que nous sommes partis de Montréal, c’est surement la pire journée. Nous avons un bon 40km/h dans la figure, et même couchés on lutte comme des boeufs pour avancer ! En plus de ça la route est très vallonée, ça monte vraiment dur ! Autant dire que jusqu’à San Diego, il va y avoir du taf !

Bref, le midi on se trouve un spot assez sympa pour manger.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le truc con, qu’on ne voit pas sur les photos, c’est que la peinture des tables où nous sommes assis était fraîche… Et vas-y qu’on a salopé toutes nos fringues, et pour nettoyer ça, ben accroche-toi garçon ! Rien ne part, c’est mort, cool !

 

On reprend la route dans les mêmes conditions, on profite des points de vue, et des villes traversées pour faire des haltes sur la plage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ca reste super beau, même si c’est éprouvant physiquement. On y croise aussi un autre voyageur, avec un camion qui nous branche bien…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un peu avant Lincoln City, notre ville pour ce soir, la pluie devient assez sérieuse, le Gore Tex a déposé les armes depuis un moment ! Autant dire qu’on patauge dans nos fringues !

Pour finir de nous faire chier, Val se retrouve avec un pneu à plat juste avant d’arriver. On trouve un resto qui nous prête son garage pour réparer au sec, avec un jardinier assez bizarre, et probablement déchiré, qui nous tiendra le crachoir pendant un quart d’heure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On arrive enfin à Lincoln City, il est quatre heure de l’après-midi, on essaye de chercher une place au sec. Il est impossible de trouver quelque chose en ville, tout est interdit ou surveillé ! On s’envoie sur le toquage aux portes. Les gens sont terrorisés par nous, ou bien c’est nous qui sommes terrorisés par eux va savoir (il y a une belle brochette de tarés par ici) !

C’est vraiment la galère, c’est la première fois depuis Montréal, que nous tombons sur des gens comme ça, ils sont vraiment tous plus cons les uns que les autres !

Il est déjà 18h et nous cherchons depuis déjà deux heures ! En dernier recours, nous tentons une église en ville. A l’intérieur, il y a un groupe qui étudie la bible, soit environ une trentaine de personnes. Nous demandons au prêtre, ainsi qu’aux personnes présentes. Et pas un ne dira oui ! Putain d’hypocrites ces catholiques à deux balles !

Avec ce qu’ils nous cassent les couilles ici avec leur religion à la con, et l’amour de ton prochain, et l’entraide, et blablabla… On n’était déjà pas des fervents partisans de la religion, mais là je reconnais qu’ils finissent de nous en écoeurer ! Dans le genre faux-cul, ils se posent là !

Nous commençons vraiment à avoir froid, nous sommes trempés jusqu’à la moelle, les gens nous énervent vraiment au plus haut point, il est 18h30… Et Val se retrouve de nouveau avec un pneu à plat (pas le même !)… ç’en est trop pour aujourd’hui, et là je crois vraiment que Val va nous péter une durite, ce qui est extrêmement rare chez elle, voire même n’est encore jamais arrivé durant ce voyage !

Les connards qui peuplent cette ville de merde, et le temps auront eu raison de nous, nous finirons au motel ! Le tout premier depuis que nous sommes partis ! Nous sommes complètement dégoutés de cette ville ! Nous trouvons le motel le moins cher de la ville qui accepte les chiens. Le truc est complètement pourri, la chambre est grande comme un placard, et ces enculés nous chargent 20$ de plus pour le chien, en nous expliquant que c’est pour des questions d’hygiène… Quand on voit l’état de la piaule, on ne doute pas que c’est pour des questions d’hygiène !

Surement une des pires journées jamais passées depuis que nous sommes partis !

 

Jour 164 (22 septembre 2014) Cascade Locks –> Tillamook

Kms parcourus : 0

Kms cumulés : 5717

Alex.

Après une nuit de merde (eh oui encore à côté du train… et il y avait beaucoup de trains…), on repart. On croise Portland, on comptait y faire un tour mais après avoir zigzagué une heure en camion sans trouver d’endroit où se garer, on bouge ! Ca reste une grosse ville, même si c’est super bien aménagé pour les vélos, et on trouve que ça a peu d’intérêt pour nous.

On continue donc jusqu’à Tillamook, sur la côte, où nous devons rendre le camion demain matin. Après avoir galéré 1h30 pour trouver un spot où dormir (tout est strictement interdit partout ici !), on finit par se rabattre sur un parking en campagne – c’est toujours interdit, mais je commence à en avoir un peu plein les rouleaux, donc on reste là !

La nuit se passe sous la pluie sans discontinuer, jusqu’au petit matin.

 

Bon dans cette journée de merde, un point positif : même si nous avons remis le blog à zéro (les kilomètres et le comptage « jour 1″, « jour 2″, etc…) pour cette deuxième partie du voyage en Amérique, cela fait aujourd’hui 1 an jour pour jour que nous avons quitté la maison pour faire ce bout de route !

b8110340

JOYEUX ANNIVERSAIRE TRICYCLE TOUR !!!

Jour 163 (21 septembre 2014) Kennewick –> Cascade Locks

Kms parcourus : 0

Kms cumulés : 5717

Alex.

Je prends un peu le temps ce matin de faire un Skype avec la famille, le décalage horaire commence à être assez chiant pour communiquer (9h).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite on essaye, tant bien que mal, de réveiller l’ancêtre ….

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPuis passage de celui-ci à la « Karcherisation » ! Direction le Dog Wash !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et puis vas-y que je te salope une heure et demie de toilettage en 2 min.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais bon il est quand même assez fier de son pelage soyeux… Et de son bandana offert par le salon de toilettage !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous disons ensuite au revoir à nos hôtes, qui doivent partir assez tôt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils sont tous sur leur 31 car nous sommes dimanche matin, et qu’ils sont sur le départ pour leur église mormone.

 

Finalement, on craque ! le désert aura eu raison de nous… Direction U-Haul, et on se loue un gros camion des familles. Ca ne nous fera pas gagner de temps, au contraire. Mais nous décidons de traverser Portland, et d’aller jusqu’à la côte ouest. Suite à ça, nous roulerons quelques jours sur la côte, et bifurquerons vers Bend. La route pour aller jusqu’à Bend (où se trouve notre sponsor Ruffwear) sera plus longue du coup, mais de cette façon, nous évitons environ dix jours de désert ennuyeux au possible.

La route est vraiment sympa (en camion…).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis ça nous rappelle un peu notre voyage en Europe, c’est cool !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Voici le tank ! Bon on dirait pas comme ça, mais le machin c’est un monstre, un GMC avec un petit V8 américain là-dedans, autant dire que ça pousse, et je ne parle pas de la consommation… Il y a des stickers partout pour dire que c’est un nouveau système pour économiser l’essence, « seulement » 22l/100km… On n’a pas la même notion d’économie outre-Atlantique !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le soir, on trouve un spot sympa dans un parc, on vire les vélos du camion pour pouvoir y dormir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Et repas relax, avec une bière locale au potiron, ben honnêtement c’est franchement bon !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis carrot cake pour finir !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Jour 162 (20 septembre 2014) Connell –> Kennewick

Kms parcourus : 75

Kms cumulés : 5717

Alex.

Sur la route, rien de bien palpitant aujourd’hui encore, désert, désert et encore désert…

Pour le soir, nous avons des hôtes Warmshower en ville, et faudra mériter la douche car la maison se trouve tout en haut d’une belle colline. Humm, le quartier m’a l’air bien sympathique…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On se croirait un peu à Wisteria Lane !

Nous arrivons assez tôt, et en profitons pour faire toute notre maintenance. Le soir, nous partageons le repas avec la famille.

Après avoir mangé, les deux garçons nous proposent un jeu, un truc qui ressemble à Risk. Du coup, on s’envoie une bonne partie de la soirée là-dessus, c’est sympa ça change un peu (pas de photos désolés, on était trop occupés à essayer de gagner !).

Jour 161 (19 septembre 2014) Ritzville –> Connell

Kms parcourus : 70

Kms cumulés : 5642

Alex.

Vue du parc où nous avons passé la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour certains, le réveil est difficile… Alors qu’on a passé une nuit plutôt bonne, je veux dire à part les bruits de la gare des trains de marchandises derrière, c’était pas trop mal, pas de jets d’eau ni rien cette fois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis on retrouve un ticket à gratter qu’on avait oublié dans un sac, on l’avait acheté juste parce qu’il était classe avec le skull ! Mais comme d’habitude, l’amie Valérie foire tout et on gagne pas un rond !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Dans le parc, il y a aussi une arène pour le rodéo, en piste !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis la route commence à devenir pas terrible, beaucoup de zigzags, beaucoup de vallons… Bref, on décide de s’envoyer sur l’autoroute ! C’est une quatre voies, mais qui est à peu près aussi déserte que le reste donc ça va…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Quand on arrive à Connell, ben comme le reste des villes qu’on a croisées, c’est dégueulasse, l’ambiance est assez bizarre, voir pas super sécurisante. On s’était trouvé un parc sympa pour dormir, mais au vu des farfelus qui y traînent, on préfère éviter. Au final, on trouvera un couple qui nous prêtera un bout de jardin.