L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 101 (21 juillet 2014) Badlands National Park –> Wall

Kms parcourus : 50
Kms cumulés : 3615

Alex.

Nous quittons le camping, roulons trois ou quatre kilomètres, et nous arrêtons pour faire une rando d’une heure environ. Nous rentrons vraiment dans les Badlands à ce moment-là.

DSC00206 DSC00207 DSC00208 DSC00214 DSC00220 DSC00227 DSC00228 DSC00229 DSC00232 DSC00236 DSC00238 DSC00244 DSC00245 DSC00249

 

Il nous reste environ 30 km à faire pour traverser entièrement les Badlands. Sachant que le camping était le dernier point d’eau, nous nous chargeons tous comme des mulets. Pour cinq personnes et Boyd, nous transportons environ 40 litres d’eau, que nous aurons complètement finis avant la fin de la journée (merci aux quelques automobilistes qui nous ont offert les quelques litres nous ayant permis de finir la journée !).

La route est vraiment excellente, le paysage assez sublime, mais il fait vraiment une chaleur à crever, toutes les personnes que nous rencontrerons ce jour-là nous dirons que dans la région, c’est le record de l’année. On tourne aux environs de 43°, sachant qu’il n’y a pas un coin d’ombre… Dans le désert, c’est encore pire avec la réflexion du soleil sur le paysage… c’était peut-être pas la journée idéale pour traverser les Badlands, mais on est des fous nous ! ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La journée était déjà assez éprouvante, mais c’était sans compter sur les 10 derniers kilomètres, où on se tape un petit col avec des montées à plus de 12%.

Une partie de cette portion de route est en travaux. On est tellement lents qu’une patrouille des travaux publics nous escortera sur deux ou trois bornes pour être sûr que personne ne nous rentre dedans, vu que nous circulons en sens inverse sur une voie unique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Arrivés au point culminant, tout le monde est bien content, mais cette route aura laissé quelques traces. Le moral des troupes est bien entamé !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous sortons finalement des Badlands. Même si tout le monde n’a pas vraiment apprécié cette journée, Val et moi, on s’est bien régalés.

Nous pousserons jusqu’à Wall pour la nuit. Ce qu’il faut savoir sur cette ville, c’est qu’elle est complètement pommée au milieu du Dakota du Sud, qu’il n’y a strictement rien aux alentours… mais qu’elle est surpeuplée de touristes. Pourquoi me demanderez-vous ?

C’est simple, il y a quelques années, un gars a ouvert une espèce de supérette/boutique de souvenirs. Vu la localisation, bien sûr, il y avait peu de clients. Mais le gars en question a eu une super idée… Il a installé des panneaux le long de l’autoroute signalant son commerce. Mais quand je dis ça, il en a installé sur environ 150/200 km à la ronde… Du coup, il a forcément commencé à faire parler de lui. Mais pas assez pour que son magasin décolle. Nouvelle idée révolutionnaire à ce moment-là, il ajoute de nouveau panneaux disant qu’ici, l’eau fraîche est gratuite et à volonté… Croyez-le ou non, son commerce a explosé !

Maintenant le Wall Drug (nom du fameux commerce) est une institution ! Il représente peut-être la moitié de la ville en superficie, et tout tourne autour de lui.

On s’y arrête fissa pour se manger une glace, et après négociation avec le camping, on se dégote un bon emplacement pour pas cher. Nous prendrons surement une journée de repos demain. Nous en profiterons pour faire un tour dans le fameux Wall Drug…

4 reflexions sur “Jour 101 (21 juillet 2014) Badlands National Park –> Wall

  1. Lolita

    Je confirme, vous êtes fadas !!! Que de beaux paysages !!! même Boyd à l’air d’apprécier , je dis bien  » à l’air  » car il a du souffrir aussi, pauvre bête !! 🙂

  2. collinet

    Salut les siphonnés du bocal

    Rien qu’a la lecture du post ………………..; j’ai pris une insolation !!!

    Pfuuuu c’est magnifique mais je serais mort 30 fois moi qui aime po la chaleur !!

    allez zou je me précipite lire la suite !!

    1. alexval Auteur de l'article

      Ca varie énormément selon le relief. Sur du plat, légèrement vallonné, on arrive à tourner autour de 180 kms. Ces derniers jours, avec des gros cols, monté à plus de 10%, on tourne autour de 80 kms. On arrive à trouver du jus à peut près partout (bâtiment de supermarché, station service, air de repos, resto …). Quand on peut on essaye de brancher les batteries le temps de la pause du midi. et un jours sur deux ou sur trois, on cherche un spot pour dormir avec une prise. Dans les petits villages, les parcs municipaux on souvent des prises, et on ne c’est jamais fait bouger. C’est un bon plan en général.

      Qu’est ce que vous avez monté comme batterie ? En autonomie ça dit quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *