L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 197 (25 octobre 2014) Fort Bragg –> Elk

Kms parcourus : 32

Kms cumulés : 7084

Alex.

Nous traînons pas mal ce matin, nous avons peu à rouler (nous avons un Warmshower pour ce soir). La météo annonce encore pas mal de flotte aujourd’hui, donc petite journée. Nous attendons que le gros des averses passent, et on lève le camp.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La route n’est pas bien palpitante ce matin, nous avons le temps de plier nos affaires avec un beau soleil, mais qui nous abandonnera 10min plus tard. Après 30 min, je crève un pneu sur ma remorque, en plein milieu de la voie rapide, cool …. On roule encore un peu pour aller le changer au sec.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous arrivons finalement assez tôt chez Judy, notre hôte. Le temps de déballer nos affaires et prendre une douche, nous sommes invités à manger avec la famille. Super repas, bonne soirée.

Le soir, nos hôtes nous prêterons une caravane-tente (je ne sais pas bien s’il existe un vrai nom pour ça…). Nous dormirons un peu à l’étroit mais au sec (il pleut encore cette nuit). Nous prenons le lit, quant à Elodie et Charlie, ils se sacrifient et installent leur matelas par terre.

En fait mon matelas a « bullé » il y a quelque jours, donc j’évite de l’utiliser.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

J’ai contacté le SAV de Term-a-Rest en France, mais ça serait trop long de m’envoyer un nouveau matelas, donc ils m’ont expliqué que la garantie marche dans tous les magasins qui revendent la marque. J’ai juste à en trouver un, emmener mon matelas, et ils sont supposés m’en donner un autre. Les matelas sont garantis à vie, ce qui au vu du prix est plutôt une bonne nouvelle. Nous verrons.

3 reflexions sur “Jour 197 (25 octobre 2014) Fort Bragg –> Elk

  1. Lucie

    Au Québec, on dit « tente-roulotte », je sais pas si c’est ce dont vous parlez.

    En gros, c’est assez léger pour se remorquer avec une voiture plus ou moins régulière (on parle disons d’une Nissan Altima, quand même pas d’une Renault 5!!). C’est le bas d’une roulotte (qui est ce que je perçois, selon le contexte, comme étant appelé une caravane outre-Atlantique!) et le haut est une tente. La tente se replie pour le remorquage, ce qui donne une remorque plus compacte.

    (fin du cours de parlure québécoise!) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *