L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 198 (26 octobre 2014) Elk –> Woodside Campground (Salt Point State Park)

Kms parcourus : 95

Kms cumulés : 7179

Alex.

Judy nous réveille vers 8h pour le petit-déjeuner. Au menu : pancakes maison à la citrouille et aux épices, ben c’est pas dégueulasse !!!

Nous passons voir les émeus qu’ils ont dans leur champ avant de ranger.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Photo traditionnelle, et on est partis.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous prévoyons de nous envoyer un peu plus de 160 km en deux jours pour rejoindre notre prochaine étape, ou nous prendrons quelques jours de repos. Problème, le relief, environ 2000m positif sur 2 jours, ça commence à piquer !

Aujourd’hui la route est super jolie, peu fréquentée, mais très dure, nous ne roulons jamais sur du plat, on monte ou on descend.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Voila une belle côte qu’on s’est tapée. On passe allègrement les 10/12%, autant dire que ça pique les cuisses ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis comme on n’était pas bien en retard, Elodie nous fait des siennes en décidant (de façon complément délibérée à mon avis) de crever une roue…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous nous sommes déjà envoyés plus de 70 km en fin de journée, malheureusement quand nous décidons de commencer à chercher un spot pour dormir, nous nous retrouvons dans une espèce de « communauté » de paranos, ou il est impossible de camper (patrouille de flics partout). Nous décidons de taper aux portes, mais tout le monde dit non, il est interdit dans cette zone d’héberger des étrangers, ainsi que de mettre des tentes dans le jardin, ou des camping-cars sur les parkings (même si c’est les leurs…). Bref, une belle brochette de tarés encore. Problème : cette zone s’étale sur plus de 20 km le long du littoral.

Pas le choix, on continue de rouler. Tout le monde commence à être crevé, la route fut très physique aujourd’hui, et la nuit commence à tomber… Le truc cool c’est que nous profitons d’un coucher de soleil sur le Pacifique assez sublime pendant que nous roulons.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Finalement, vers 18h30, nous trouvons un camping. Nous ne ferons pas les difficiles. Il n’y a pas de douche ici, nous installerons donc celle d’Elodie et Charlie dehors. Puis nous cuisinerons ensemble sur le feu de camp. Au menu : falafels, semoule au curry, poivrons et oignons ! Ben on se regale pour se remettre de cette journée !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pendant que nous cuisinons, nous entendons des bruits venant de la remorque de Boyd, qui n’est pas supposée en faire … Il s’agit d’un invité surprise Mister Racoon ! Un raton laveur s’invite parmi nous.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il essaye de grimper sur la remorque de Boyd pour attraper les croquettes, nous essayons de le faire fuir… Et ben il se fout littéralement de nous, nous faisons du bruit en nous approchant de lui, il se met debout et nous regarde… Recule de 3/4 m histoire de, et revient des qu’on tourne le dos. Il ira même rendre visite à Val quand elle prend sa douche, se postant à 2m d’elle et la regardant, vicieux ! Bref, nous abandonnons et le laissons faire sa vie.

Il trainera encore un bon moment, ramenant même un de ses potes… Puis après 30 min, Boyd s’aperçoit enfin de leur presence… Mieux vaut tard que jamais, et commence à leur grogner dessus, et à aboyer. Même s’il est attaché, ça suffira à les faire partir.

Voila la petite animation du jour, mais ça reste quand même super mignon comme animal !

 

3 reflexions sur “Jour 198 (26 octobre 2014) Elk –> Woodside Campground (Salt Point State Park)

  1. Annette Lopez

    Vous allez revenir hyper musclés
    Bon courage Bonne continuation
    Alexandre,Eric et Marie-France se joignent à nous pour vous embrasser

  2. collinet

    Un Casoars………………. un Raton laveur ………………. une bande de tarés …………..z’etes gâtés les petits loups !!!

    Par contre en cas de rencontre avec Teddy BEAR je serais de vous je ne compterais pas trop sur une hyper réactivité du gros …………..

    C’est toujours sympa de vous suivre mais j’ai comme l-impression que la cote pacifique abrite quand même de beaux cinglés !!!

    Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *