L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 278 au 287 (14 au 23 Janvier 2015) San Ignacio

Alex.

La vie suit son cours à San Ignacio city. Finalement on se fait plutôt bien à la vie sédentaire mexicaine ^^.

Les journées se passent tranquillement, toujours pas mal de travail sur le camping, mais ça avance, et à vrai dire on commence à en voir le bout !

Nous finissons la salle de bain, un bon coup de peinture sur les murs, je m’envoie carrelage et joints (on voit bien sur la photo que c’est un travail qui déclenche chez moi une passion assez intense…), et on finit avec la pose des chiottes et de la douche. Ca commence enfin à ressembler à quelque chose.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La porte achetée d’occaz, recoupée à la bonne dimension et repeinte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Valerie se lance également dans la confection des panneaux à poser sur la route, il faut dire que la famille n’habite pas vraiment sur l’axe principal, du coup nous avons vraiment besoin de leur donner de la visibilité. Tous les panneaux (7 au total !) ont été trouvés dans une espèce de « décharge », et Val se tapera tout le découpage, ponçage, peinture et l’écriture à main levée, le rendu et franchement pas mal !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Othon s’occupe ensuite de raccorder la salle de bain à l’eau et l’électricité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis voilà nous sommes à peu près bon, il manquera un peu de grillage à finir, et de finir le box des chiens, mais le camping est fin prêt à recevoir ses premiers voyageurs !

 

Le premier d’entre eux sera Reto, notre compagnon de voyage que nous rencontrons maintenant pour la troisième fois depuis notre périple nord américain. Il passera quatre jours avec nous.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Suit ensuite Tyler, un américain.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Et le jour d’après, c’est Joff qui arrive, un anglais qui utilise un penny-farthing ! Ca c’est pas commun, pédalage en direct sur la roue, pas de vitesse, et c’est haut ! Depuis le temps qu’il en fait, plus de 5 fractures au tableau… Mais bon, c’est carrément classe comme vélo !

En plus il a construit le vélo lui-même ! C’était son boulot avant, c’était l’unique constructeur de vélos de ce type en Angleterre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Un peu plus tard arrive Felix, qui vient d’Autriche, encore un original… Felix est parti de Montréal il y a 5 mois, avec… un monocycle…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

J’avoue que c’est la première fois qu’on rencontre autant de vélos bizarres ! D’habitude, ce sont nous les hurluberlus avec nos vélos couchés ! Mais c’est vraiment cool, ce soir le camping compte un penny-farthing, un monocycle, deux vélos classiques et deux tricycles couchés… Pas mal comme début ! 😉

 

Dans l’après-midi, nous sommes rejoints par Joëlle qui voyage dans son pick-up aménagé et qui a rencontré pas mal des voyageurs qui passent la nuit au camping auparavant. Intriguée par les panneaux, elle a décidé de venir jeter un oeil et finira par se décider à passer la nuit ici aussi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour le deuxième jour d’ouverture c’est plutôt pas mal, non ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Premier pipi officiel dans les toilettes !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Felix qui nous divertit avec sa jongle ! Un vrai pro on doit dire, il est impressionnant !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis vient le moment pour tout le monde de reprendre la route. C’était de sacrés rencontres, nous gardons contact, et espérons nous recroiser un peu plus loin sur la route.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Deux jours plus tard, Reto nous quittera à son tour. Nous prévoyons de nous retrouver un peu plus loin en Baja, pour cette fois essayer de re-rouler un peu ensemble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Voilà, nous espérons sincèrement que ce camping fonctionnera pour longtemps. Nous y avons tous passé beaucoup de temps et y avons mis beaucoup de coeur. Les premiers voyageurs sont une très belle récompense. Je peux dire que nous sommes tous plutôt fiers de notre travail !

 

5 reflexions sur “Jour 278 au 287 (14 au 23 Janvier 2015) San Ignacio

  1. PAPA GINOU

    ET BIEN MAGNIFIQUE CE CAMPING ON EST FIERE DE VOUS.UNE TRES BONNE IDEE QUE VOUS AVEZ EU LA.ON VOUS FAIT DE GROS BISOUS.(les panneaux une merveille)

  2. Lolita

    Beau travail ! Un grand BRAVO à tous !!

    J’ espère que beaucoup de cyclistes passeront rendre visite à cette gentille famille ; ce sera une jolie récompense pour les efforts fournis par chacun de vous .

    Moi, je vous disais être  » fous  » de partir en vélo couché pour ce grand périple, mais quand je vois ces vélos si originaux et certainement plus inconfortables , je me dis qu’il y a plus  » fous  » que vous 🙂 🙂

    Et revoir Reto,, celà à du vous faire super plaisir, finalement comme on dit  » le monde est petit  » lol

    Bonne continuation et gros bisous

  3. Annette Lopez

    Bravo Valé et Alex
    Vous avez réalisé un vrai Chef d’œuvre du travail de Pro
    La Salle d’eau un vrai bijou
    Les panneaux du travail d’artiste
    Quand au mobilier dans le commerce il n’est pas aussi beau
    Le début est prometteur en espérant et souhaitant pour Othon et sa Famille que le camping est un remplissage quotidien
    Je ne pensez pas que ces types de vélos exister encore pour rouler sur les routes
    Ceux qui les utilisent sont courageux
    Vous pouvez être fier de cette réalisation et ses un précieux souvenir que vous ramenez de votre périple
    En vous souhaitant une bonne continuation
    Nous Vous faisons de Gros Bisous
    Éric , Alexandre , Marie-France , Annette et Jean Pierre

  4. over

    Bravo je suis épatée par le travail accompli – plutôt vite et avec si peu de moyens; je suis fière de vous . Le démarrage est encourageant j’espère que l’avenir confirmera ce bon début.Bisou à vous deux

  5. Philippe

    Chapeau à tous les deux pour votre super idée, et surtout bravo pour l’avoir réalisée aussi vite et avec un tel succès dès le démarrage !

    Comme ça doit être mon premier commentaire cette année, je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les trois pour 2015… encore plus qu’en 2014 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *