L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Tricycles

Nous nous sommes orientés vers le tricycle couché comme mode de transport, Valérie ayant influencé fortement ce choix… Ce sera l’élément principal de notre voyage.

Petite explication. J’ai eu l’occasion de traverser les Alpes Suisses en vélo droit en solo (Alexys), et même s’il était assez court, c’est un voyage que j’ai beaucoup apprécié.

Quelques années plus tard, l’envie de retenter un voyage à vélo me reprend, mais ce coup-ci sur le long cours. A ce moment-là, c’est le tandem qui m’inspire vraiment… Je soumets l’idée et… C’est un non catégorique : « ça fait trop mal au cul, et de toute façon, j’aime pas le vélo ! » dixit Valérie… Mal barré !

Mais je n’abandonne pas l’idée, et après quelques recherches, je tombe sur le fameux tricycle couché.

Nous partons essayer ça pendant une journée en Camargue et là, c’est la révélation ! Confortable, on a une vue dégagée sur le paysage, les mains libres, le tricycle est aussi physiquement bien moins éprouvant que le vélo droit, puis c’est classe et original comme vélo !!!

Le choix est fait, ce sera deux tricycles couchés pour le prochain départ.

 

Après différents modèles essayés (HP Velotechnik Gekko FX, Ice QnT),  nous nous sommes arrêtés sur le modèle T-tris de la marque Tchèque Azub, que nous avons pu essayer chez Velofasto. C’est Philippe, propriétaire de Velofasto, qui nous a dégoté ce tricycle, que nous avons trouvé le plus confortable, le plus fonctionnel, et le plus joli esthétiquement. Sa conception simple lui donne un air robuste (mais ça, nous ne pourrons le vérifier sur la route qu’avec le temps). Son prix « raisonnable » n’est pas non plus désagréable, mais ça n’était pas notre critère principal.

Le modèle T-Tris est la version pliante du Eco, pas sûr que l’on s’en serve souvent mais ça peut dépanner.

Coté options, nous avons volontairement choisi une mécanique simple (dérailleurs classiques, pas de suspensions) pour limiter les ennuis mécaniques. Les deux principales options sont les freins à tambour Sturmey Archer en 90mm au lieu de 70mm pour Val. Étant d’un diamètre plus important, ils offrent un peu plus de mordant et de longévité. Ces freins sont réputés pour leur fiabilité, et leur longévité exceptionnelle. Pour moi (Alexys), nous avons choisi des freins à disques Avid BB7 car j’aurais la remorque la plus lourde, non freinée, celle qui portera le gros Boyd ! Un système de freinage conséquent était donc obligatoire.

Nous avons monté des pneus Marathon Plus de Schwalbe, un peu moins confortables et plus lourds que d’autres modèles, mais offrant une protection contre les crevaisons très efficace, et une longévité importante. Au total, nous aurons 10 pneus roulant au quotidien (3 par vélo et 2 par remorque), nous avons donc préféré favoriser la résistance et la longévité au confort et au rendement.

Nous avons également ajouté deux portes-bagages et deux paires de sacoches Ortlieb à notre équipement.

Lors de notre sortie à Guidel plage (Morbihan)

Lors de notre sortie à Guidel plage (Morbihan)

DSC00197

Le trike de Val avec ses sacoches Ortlieb (la remorque n’est pas à nous)

DSC07881

Sortie à Rennes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Notre avis :

Concernant les vélos eux-mêmes, je dois dire que nous sommes agréablement surpris, aucune casse à déplorer, les vélos sont toujours très agréables à utiliser, nous sommes vraiment contents de notre choix, finalement pas grand chose à dire et c’est tant mieux !

Nous avons eu l’entretien courant à faire 3 fois pendant ces 5 premiers mois. Au retour dans le Sud de la France, comme nos plateaux et cassettes ont été changés pour installer les assistances électriques, nous en avons profité pour changer nos chaines qui étaient totalement mortes. Nous avons aussi changé nos roulements de roues arrières : les miens étaient fatigués (cela se ressentait par un bruit désagréable et du jeu latéral), et nous avons fait ceux de Val juste au cas où.

Pour VéloFasto, que dire… Ben rien non plus en fait !
Nous avons eu besoin de pièces de rechange pour la remorque et Philipe nous a tout fait parvenir à la poste restante que nous lui avions indiqué dans les plus brefs délais. Lors de notre passage en Bretagne, il s’est occupé de changer les freins de Val, dans un timing certes serré, mais pile-poil ! Il répond toujours présent quand nous avons une question et n’est jamais avare en conseils.

Bilan donc très positif pour Azub et VéloFasto !!!

 

Mise à jour : arrivée à Montréal et casse des vélos par le transporteur (avril 2013)

Suite au problème de casse de nos tricycles par AirTransat (cf : blog), nous avons dû de nouveau contacter VéloFasto pour diverses pièces introuvables au Canada (train avant, garde-boue, porte-bagages…). Nous avons eu besoin d’un devis pour le remboursement par l’assurance, ainsi que l’envoi de pièces par Azub directement (République Tchèque). Grâce à Philippe, toujours aussi réactif, le tout s’est réglé en 48h avec envoi express par Fedex de la part d’Azub. Rapide et très pro ! :)

3 reflexions sur “Tricycles

  1. LEMARIE

    Slt vs 3,

    Voilà, je suis à la recherche de monture pour un périple de 3 mois le long de l’eurovélo6, et nous allons surement prendre des T-Tris comme vous chez vélofasto! Vous me demanderez pourquoi? En fait, nous partons également avec notre beauceronne Gali et notre malinois Hélios en remorque!

    Je voulais savoir si l’équipement de base en transmission 24v était suffisant?

    Bon voyage à vous 3…

    Simon Lemarié (Loire atlantique)

    1. alexval Auteur de l'article

      Salut,

      pour nous les 24v sont amplement suffisantes, nous avons simplement pris des plateaux plus petits que ce proposés d’origine (option au catalogue azur).

      Après de se que nous avons vu de l’ev6 c’est quand même super plat donc pas trop de souci de se coté la.

      Bon courage

  2. LEMARIE

    Slt,

    Merci pour ta réponse, nous sommes allé chez Philippe de Vélofasto, nous avons pris 2 azub a-trike avec le même pédalier que vous! On les attends pour début mars théoriquement!

    Je vous connaitre un peu la conception de votre remorque pour Boyd! En effet, il faut que j’en fabrique 2! Avez vous le poids à vide??? Alu ou acier? Prix de la remorque?? Désolé pour toutes ces questions!!!

    Bon courage avec ce temps pourris mais quelle liberté vous avez… ;-)

    Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>