L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 124 (13 aout 2014) Cody

Val.

Cette nuit, nous avons dormi dans un camping sauvage au milieu de la forêt juste en-dehors du grand téton. Pour trouver ce camping la veille, nous avons roulé sur presque 10km sur de la piste complètement défoncée et si étroite qu’on ne pouvait pas faire demi-tour.

Nous avons croisé des tas de cerfs et d’élans, ce qui nous a laissé penser qu’il devait aussi y avoir pas mal d’ours et de grizzlis. Bref, il se faisait tard, et arrivés au bout du chemin, nous sommes tombés sur un ancien feu de camp et une grosse boite de stockage en acier, spécialement conçue pour stocker la nourriture pour que les ours ne puissent pas y accéder…

Bref, on s’est installé ! Avec les portes des tentes orientées vers les portières des voitures au cas où… et avec nos bombes à ours bien au chaud près de l’oreiller…

Ce matin, on est toujours en vie 🙂

On se lève très tôt car on doit récupérer Boyd à la pension avant midi, et on a 4h de route qui nous attendent.

On récupère Boyd, qui n’a pas l’air traumatisé au contraire, et qui, selon les dires des employés de la pension, s’est très bien entendu avec les autres chiens, nickel.

On passe le reste de la journée à la bibliothèque pour profiter d’internet, bref, rien de bien passionnant ce jour-là… De toute façon, on peut plus bouger tous les 4 ! On a des courbatures hors-du-commun (comme on en a jamais eu en fait !), pas sûr que faire une rando si compliquée pour commencer ait été la meilleure idée qui soit ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.