L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 50 (31 mai 2014) Sault-Ste-Marie

Kms parcourus : 0

Kms cumulés : 1510

Val.

Aujourd’hui, c’est repos… ou presque. En fait, nous allons visiter la ville et le centre n’est pas à côté… Au final, c’est entre 15 et 20 km que nous allons marcher sous un soleil de plomb. Comme repos, on a connu mieux ! En plus, la ville est franchement pas si terrible que ça, on est un peu déçu.

 

Pour se remonter le moral, Michelle nous prépare des « Rootbeer Floats ». Après les S’mores, spécialité américaine numéro 1 décrite dans un précédent billet (le marshmallow et carré de chocolat fondus entre deux crackers au miel), voilà venir la spécialité américaine numéro 2 : de la glace vanille recouverte de « rootbear », un soda qui n’existe pas en France mais est connu sous le nom de « racinette » si vous voulez voir ça sur notre ami Wikipédia.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAu final, ça donne une espèce de boisson liquide, crémeuse mais aussi un peu gazeuse, franchement pas mauvaise ! Moi j’ai adoré mais Alex un peu moins (c’est lui le gastronome du couple ^^).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après ça, les hommes s’attaquent à l’entretien de nos vélos car oui, le pauvre Colin (qui est mécano vélo rappelons-le) a été recruté lui aussi. C’est un peu de sa faute aussi, on le voyait tourner virer autour d’Alexys qui s’affairait, on sentait bien que ça le démangeait !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pendant ce temps, Michelle a accepté le challenge d’allumer le feu de camp de ce soir à la pierre à feu uniquement, et après quelques minutes, c’est un succès ! Trop fortes ces filles !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Mais quelques minutes après, l’ambiance retombe un peu car Michelle vient de sentir une boule suspecte sur le coup de Boyd. Elle n’était pas là hier car c’est un endroit que l’on caresse presque tous les jours, et vu sa taille, on l’aurait senti. Avec Alex, on pense direct à une tumeur car Pierrot, qui nous avait chaleureusement accueilli au Luxembourg quelques mois avant, nous avait parlé d’une tumeur similaire et fulgurante, qui avait tué son Rott en parfaite santé en une semaine à peine.

Evidemment, pour simplifier les choses, on est samedi soir. J’appelle donc le centre qui s’occupe des vétos de garde pour essayer de voir ce qu’ils peuvent faire pour nous. Le véto me rappelle et m’annonce qu’il peut même voir Boyd tout de suite si on veut. Il me dit que cela nous coutera 250$ juste pour le voir, et sûrement 150$ dollars de plus pour faire une prise de sang ! Sympa…

Il me conseille néanmoins d’attendre lundi, car de toute façon, le labo n’ouvrira qu’à ce moment-là, et le sang ne pourra pas être analysé avant. Ok. C’est donc avec la peur au ventre que l’on passe cette fin de soirée, en croisant les doigts pour que la boule n’ait pas grossi le lendemain matin.

Pépé, lui, a toujours son comportement habituel… ce qui est quand même rassurant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2 reflexions sur “Jour 50 (31 mai 2014) Sault-Ste-Marie

  1. Lolita

    j’ai eu la chair de poule en lisant l’article sur Boyd,,.J’imagine votre angoisse. J’espère que ça va aller . Je pense encore bien plus à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.