L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 109 (29 juillet 2014) Mickelson Trail

Kms parcourus : 50

Kms cumulés : 3880

Alex.

 

Vue sur le camp de la veille.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Et après le petit-déjeuner qui va bien, on décolle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La piste est vraiment super cool, on zigzague à travers la forêt, on longe une rivière presque tout le long, on croise pas mal d’animaux, et quasiment personne. C’est vraiment cool comme route.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

Pour finaliser la journée, Michelle fait quelques peintures de guerre à Grand-Père Valdez.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

4 reflexions sur “Jour 109 (29 juillet 2014) Mickelson Trail

  1. Collinet

    waoouuuh belle région !!! MAIS !!! ce n’est pas une raison pour martyriser c’te pov bête

    Boyd il faut que nous parlions de toute urgence !!!!:

    Question : du coup vos assistances électriques …………. vous les regrettez pas ??

    a+

    Marc

  2. Giovanni

    Bonjour à toute la troupe d’aventuriers,

    A l’origine c’etait en cherchant dans les annonces de vans à vendre, que je suis tombé sur votre premier blog autour de l’Europe. J’ai lu un petit peu et la ça fait plus de deux semaines que je fais semblant de bosser pour lire toute votre histoire, tout en jonglant avec les allers et venus de mon boss qui essaie d’arriver par surprise ; mais pas assez vite (gnégnégné). Donc dite vous que vous avez un fidèle supporter sur Paris à la Defense 😀

    Sacrée belle aventure que vous vivez la. Quand j’ai terminé votre premier blog pour ensuite continuer sur le second j’avoue avoir été sur le cul de votre choix de tricycles… (mais ils sont zinzins ceux-la) mais au final ça donne une autre saveur à votre périple et j’avoue lire chaque page avec autant d’interet, avec toutes ces rencontres et ces expériences pas banales que vous vivez (le potato gun)

    Autre truc cool c’est que Boyd vous accompagne. Je comptais me trouver un chien et ne pas l’oublier dans mes futurs delirs mais j’avais qqs doutes. Mais la plus aucun 🙂

    Maintenant j’ai rattrapé le  »retard » et vais devoir attendre vos prochaines publications (un peu comme si on attendait la sortie de la suite d’un film ou d’une BD) et du coup je vais devoir me remettre à travailler (vraiment pas cool les gens 😉 )

    Bon allez tchuss on the road

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.