L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 16 (07/10/2013)

Kilomètres parcourus : 37

 

Alex :

Nous quittons Parves, non sans de belles douleurs dans les jambes,  et juste retour des choses nous nous envoyons sur 6 km de descente de bon matin, ça fait toujours plaisir !

 

La portion de piste cyclable que nous étions censés prendre a été fermée, du coup de retour sur la route, mais au moins la région est toujours aussi agréable, les routes sont jolies et la circulation assez rare.

 

Pause du matin à 10h (bah oui, on n’a pas l’habitude de partir si tôt le matin nous ^^). On se prend quelques viennoiseries, et on mange tranquillement, le village est minuscule mais vraiment sympa.

Et petite session photo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous faisons halte dans un petit village pour manger à midi (comment ça on fait que bouffer ???!) et trouvons une connexion à l’office du tourisme pour mettre le blog à jour, regarder les mails, et tenir les comptes. Mine de rien, ça nous prend 3h cette affaire…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

ça a l’air super confort les cailloux …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous roulons ensuite jusqu’à Seyselle, où, après avoir fait sécher nos affaires à la laverie et bu une petite bière (en attendant, faut bien s’occuper), nous trouvons une base de loisirs, avec un grand parc pour poser le camp.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Boyd en pleine détresse enfermé dans sa boite

 

Et là, catastrophe !!!  Pile-poil sur le spot où on compter s’arrêter, et pile-poil au moment où Val s’arrête, sa remorque se détache du vélo et tombe au sol… la fixation entre le timon et la remorque vient de casser. Voilà 15 jours qu’on est parti et c’est déjà la galère… Mais bon, dans notre malheur, au moins on est posé pour la nuit, et dans un endroit sympa… ça aurait pu nous arriver 10 minutes plus tôt, sur la départementale :-/

 

On réfléchit, on passe quelques coups de fil, et force est de constater qu’on ne pourra pas réparer sur place (pas de matos, pas de magasins à coté). Bref, on est vraiment dans la merde sachant qu’on n’a aucune autre solution de rechange pour transporter les 60 kilos rangés dans la remorque…

 

Du coup notre sauveur Ginès, vient ENCORE à notre rescousse (mais oui, souvenez-vous, il était déjà venu nous rejoindre au pied d’un col pour nous porter nos affaires en voiture ^^). Il passera demain matin récupérer la remorque, refera un nouveau système de fixation plus solide et nous la ramènera ! Royal !

 

Pendant ce temps, nous contactons Xavier, de Brix Composites (le fabricant de nos remorques), lui expliquons le problème, et malheureusement il ne peut pas faire grand chose pour nous.

On lui explique pour le père de Val et il propose alors de prendre en charge tous les frais inhérents à la réparation (matériaux, et frais de trajet, le père de Val habitant à 150km de là où nous sommes).

A ce moment-là, nous sommes quand même contents d’avoir fait appel au maximum à de petites entreprises. Ils sont capables d’une grande réactivité, et dans le cas présent, c’est vraiment appréciable !

 

 

 

 

 

2 reflexions sur “Jour 16 (07/10/2013)

  1. Lolita

    Trop beau Boyd,une vrai vedette !!

    Vous avez eu du  » pot  » finalement . Votre ange gardien Ginès encore là. Emmenez le avec vous 🙂

    Le village a l’air joli , belles photos. On voyage aussi , c’est cool .

    bisous

  2. simon

    Avec de la chance y’aura un coiffeur dans votre petit village 😉
    (ouai nan désol’ mais après tout ce temps sans vous avoir vu, y’a des choses qui me choc !)
    encore que apparemment alex est partie avec son baume pour les cheveux :p

    Bon courage a vous et Allez Ginès !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.