L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 166 (24 septembre 2014) Lincoln City –> Ona Beach State Park

Kms parcourus : 60

Kms cumules : 5859

Alex.

On profite de notre motel dégueulasse jusqu’au bout, donc on bouge vers 11h.

On reprend la route toujours avec un vent hors du commun dans la figure.

On suit la route 101, route qui est très prisée des voyeurs à vélo. Pour cette deuxième journée à rouler dessus, on a vraiment du mal à comprendre pourquoi… La route est toujours super dure, avec de très gros vallons, quasiment sans accotements, très étroite avec un trafic assez impressionnant. Bref, on commence sérieusement à envisager le reste du trajet par une autre route (nous sommes sensés suivre la 101 jusqu’à Los Angeles), après Bend. Nous verrons bien.

 

En quittant la ville ce matin, on trouve un bout de plage pour faire gambader l’ami Valdez.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Autre problème avec la 101, nous longeons la côte certes, mais nous ne la voyons quasiment jamais ! Excepté aujourd’hui, où il existe sur une petite dizaine de bornes, une vraiment petite route (à sens unique), qui est juste sublime. Faire toute la côte sur ce type de route serait juste un plaisir !

Désolé pour les photos troubles, mais l’air était tellement humide, plus la bruine de l’océan, que tout est flou !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Puis, malheureusement, nous retournons sur la 101. Après une halte dans un café, nous traversons une assez grosse ville, avec son pont assez énorme aussi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors dans le genre fun, c’était pas vraiment ça, on n’a pas eu d’autre choix que de rouler sur la route, il n’y avait pas de bas-côté, et le trottoir n’était même pas assez grand pour un vélo standard. Et vas-y que ça klaxonnait…

 

Je dois dire que nous étions assez impatients à l’idée d’arriver en Oregon, état qui est supposé être assez écolo, très « bike friendly » comme il y en a des panneaux partout ici ! Mais en réalité, c’est pour le moment l’un des pires, si ce n’est d’ailleurs le pire état qu’on n’ait jamais visité ! Les gens sont d’un désagréable assez impressionnant, et on ne s’est jamais fait autant klaxonner (insultes et doigts bien tendus compris) ! On déchante vraiment ! On attend de voir, mais on commence à être sceptiques…

Hormis ça, le soir on se trouve un spot sur une aire de repos/parc, assez cool au bord d’une rivière, avec tables et sanitaires, tout en pouvant bien se cacher (bah oui, il est interdit de camper absolument partout dans cet état, à part si l’on paye, ou là bon, c’est négociable…), mais j’ai oublié de prendre une photo…

4 reflexions sur “Jour 166 (24 septembre 2014) Lincoln City –> Ona Beach State Park

  1. calvet pat

    Tiens tiens!!! Je savais pas qu’il existait des voyeurs à vélo…uniquement sur la 101 peut-être! hahaha!!! C’est toi qui le dis! Quoi qu’aux states tout est possible. Sinon bravo pour votre aventure, vous tenez le coup et le gros aussi, c cool! Bonne route et la bise à vous 3. Pat deadcat-maison du vélo-

  2. Lolita

    Il est temps que vous sortiez de l’Oregon !! prenez votre mal en patience, car avec le mauvais temps qui arrive en plus, ça va pas être facile, mais je vous fais confiance , vous allez tenir le coup, vous êtes courageux ! 🙂

    Bisous

  3. Collinet

    Et dire qu’en Bretagne ……………. il fait booooo !!!

    Aller on se motive ………….. pour sortir de cet état de daube !!

    Courage et gaffe à vous

    bzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.