L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 18 (09/10/2013)

Km parcourus : 32

Val :

Bon, si vous suivez toujours l’histoire, nous sommes toujours dans notre petit parc à Seyssel à cause de ça :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Eh oui, la plaque qui est coupée en deux à droite fait quand même 3mm d’épaisseur, c’est pas rien !

Tôt le matin, papa Ginou arrive (il est assez matinal ! ^^).

Comme hier, on a droit à nos petites viennoiseries, Mmm, ça fait plaisir !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et quoi d’autre qui fait plaisir me direz-vous ???

…..

…..

Une remorque réparée !!!!!! youhouuuuuuu !!!!

Et d’après les dires de mon père, avec les renforcements qu’il a rajoutés, et je cite : « si elle recasse à cet endroit, je mange un rat ».
ok, c’est rassurant !

Le seul truc vraiment fragile maintenant, c’est l’attache de la remorque, celle accrochée au vélo… mais bon, normalement, c’est fait pour, c’est la seule pièce qu’on a achetée de série chez un constructeur de remorques donc bon… ça devrait le faire !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rallonge de la platine directement fixée sur la cornière qui tient la roue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans quel sens qu’on met la roue ???….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La platine fait maintenant tout l’angle de la remorque et est également boulonnée sur l’avant pour éviter le mouvement de balancier qu’avait la remorque et qui a cassé la platine à la base.

C’est l’heure de reprendre la route dans la joie et la bonne humeur !

Malheureusement, on déchante bien vite car on se tape des nationales / départementales sans bas-côtés toute la journée, vive la France :-/

En plus de ça… bah ça monte… mais ça MONTE !!!

Après une belle descente, on se tape 22 km de montée… à 18h, on y est toujours, alors qu’on essaye de se caler habituellement vers 17h, mais bon, on veut la finir, histoire de pas commencer par ça de bon matin le lendemain…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alexys au bord du suicide…
On voit pas bien là avec le temps tout pourri, mais en fait au loin, on peut voir qu’on est enfin tout en haut ! yes !

On redescend le col jusqu’à la prochaine ville où on décide, pour une fois, de tenter le porte-à-porte pour trouver un coin de jardin.
Il est tard, il commence à faire nuit, il pleuvote déjà, il fait froid… bref, on ne se sent pas de tourner encore des heures pour trouver un endroit caché et à l’abri.

On tente alors une première maison… Un homme sympathique me dit que ça va être compliqué chez lui car il a vraiment un tout petit terrain, mais il me conseille tout de même deux autres plans : une famille un peu plus loin qui a des yourtes sur son terrain, et sa voisine directe, qui est apparemment très sympa et qui possède un grand terrain.

OK.

Direction les yourtes ! On se dit que si la famille habite dans une yourte, c’est qu’ils doivent être cool !

Arrivé devant le portail, on déchante un peu… Ce n’est pas vraiment des yourtes, mais plutôt des petites maisons de formes circulaires (5 au total ! ) plutôt dans le style « maison-d’architecte-qui-doit-coûter-un-bras » ! genre y’a une maison centrale et principale, une autre à droite qui a l’air de servir de garage, une autre à gauche qui sert de niche au chien (véridique !!!), bref… le genre de maison où il est vraiment utopique d’être accepté… le genre de maison qu’on voit plutôt dans l’émission « du côté de chez vous » !

Hum… Moi pas peur ! Moi essayer d’y aller au culot…

Je tape… une ado m’ouvre, je lui explique, et elle me répond : « bah écoutez moi j’y vois pas d’inconvénient »… dans ma tête : « waaa trop bien »…

Puis elle rajoute : « j’appelle mon père pour lui demander quand même mais normalement c’est ok ».

Deux minutes après elle revient, me tend le téléphone : c’est son papa…

Ni bonjour ni merde, il me dit direct « c’est quoi cette histoire ???!!!! »…

Ok… sympa… je lui ré-explique…

Il me dit d’un air on-ne-peut-plus-sec : « ah non non non ! j’suis pas d’accord du tout moi ! » et il me raccroche au nez… hum…

Je me retiens de dire à sa fille : « ben c’est un bon connard ton papa dis donc ! »… suis polie moi ^^

 

Pas grave, on va essayer la voisine sympa, notre deuxième option. On remonte là où on était, et là, le monsieur qui m’avait ouvert la première fois me fait signe depuis sa porte-fenêtre. On s’approche… Et il nous dit qu’on va se débrouiller pour se caler chez eux. C’est vrai que le terrain n’est pas immense, mais c’est absolument parfait pour nous, à l’abri du vent et tout, c’est PAR-FAIT ! On est super content !

Mais ce n’est pas tout car ils nous invitent aussi à manger et à prendre une douche !

On passe une soirée exceptionnelle ! Julie et Tom, nos hôtes, ainsi que leurs filles, Ella et Clara, sont vraiment adorables. Ils nous accueillent chaleureusement et simplement, sont très intéressants, avec beaucoup d’humour, bref… on passe une excellente soirée ! Et on a même droit à un super bon vin, que demander de plus ???

pour couronner le tout, Julie se propose même de nous donner le contact d’une collègue de boulot à elle, qui habite quelques dizaines de km plus loin, pour l’accueil du lendemain ! super sympa !

Bref, encore un GRAND MERCI pour ces super moments passés avec vous !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

14 reflexions sur “Jour 18 (09/10/2013)

  1. JoCo

    Eh bien voila, du WarmShower spontané, c’est super !
    Et ce ne sont pas les plus riches les plus accueillants, comme on le constate une fois de plus.
    Bon courage pour les prochaines côtes…

  2. Patrick Martine Tom et Lison

    De vrais baroudeurs ! Même plus besoin de warmshower ! ça fait chaud au cœur de voir des gens ouvrir leurs portes.
    On espère pour vous qu’il en est de même ce soir et que vous avez un toit sur la tête car ça caille. La neige n’est pas loin…
    Bon courage pour la suite.
    Bises

    1. alexval Auteur de l'article

      Oui c’est clair que ça fait tellement plaisir ce genre d’accueil improvisé.
      En plus, on n’y croit jamais vraiment au moment où l’on tape aux portes, et pourtant… parfois ça marche ! et c’est super !

  3. Lolita

    ah!! il y des personnes adorables quand même !! C’est vraiment très gentil.

    j’espère que vous n’allez plus avoir d’ennuis surtout. Bonne continuation et courage, ce n’est que le début de la grande aventure

    bisous

  4. reynald

    Bien après la galère avec la remorque tout s’arrange pour le mieux

    Bonne continuation au fait elles étaient bonnes les pizzas maison celles avec les p’tits oignons?

  5. Nico

    Content de voir que vous trouvez des gens pour vous héberger à l’arrache, ça vous permettra de ne pas passer toutes les nuits de l’hiver dans le froid et l’humidité.

    Bon courage pour la suite, on continuera de suivre vos aventures avec plaisir.

  6. Moune

    Ah c’est cool, ça a l’air de bien se passer! Et vos rencontres sont du genre à redonner foi en l’humanité, c’est une bouffée d’air frais de savoir qu’il y a encore des gens accueillants et chaleureux comme ça ^^

    1. alexval Auteur de l'article

      Mais c’est clair !!!
      Comme je disais dans une réponse précédente, à chaque fois qu’on va taper à une porte, on n’y croit franchement pas, et quand on a un « oui », c’est même difficile à croire à notre époque, mais ça fait tellement plaisir !
      Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.