L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 181 (09 octobre 2014) Deschutes National Forest –> Diamond Lake

Kms parcourus : 90
Kms cumulés : 6327
Alex.

Aujourd’hui, le but est d’atteindre l’entrée du parc national de Crater Lake. Ca monte assez dur donc on va essayer de dormir au pied du parc, recharger nos batteries, et garder une journée complète pour l’ascension.

On reprend la grosse voie rapide, qui sans être super palpitante, n’est pas très fréquentée et possède en général des bas-côtés assez larges pour nous. Puis nous bifurquons finalement vers la route qui mène au parc de Crater Lake, où nous attendent une trentaine de kilomètres de ligne droite chiante à mourir tournant autour de 4% sans un seul plat. On n’en voit plus la fin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Arrivés à l’entrée du parc, il se fait tard et nos batteries sont à plat (c’est la première fois qu’elles sont autant vides, tout se met à clignoter, il était vraiment temps de faire halte ^^). Nous prenons la décision de tourner vers Diamond Lake, nous devrons malheureusement redescendre de 200m d’altitude environ et s’éloigner de 8km de l’entrée du parc, mais nous espérons y trouver un spot sympa pour la nuit.

Nous sommes finalement récompensés. Nous éviterons tous les campings payants, et trouverons une aire, qui est supposée n’être ouverte que la journée, avec eau, électricité, un abri qui nous évitera de monter la tente, des tables avec coins pour les feux de camp que nous ne manquerons pas de faire, et en prime, une superbe vue sur les montagnes et le lac. Que demander de plus ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4 reflexions sur “Jour 181 (09 octobre 2014) Deschutes National Forest –> Diamond Lake

  1. Annette Lopez

    Les paysages sont magnifiques
    Dés vôtre retour vous pouvez écrire un livre et trouver un éditeur car vous avez de magnifiques photos accompagnées de très bons commentaires
    Prenez soins de vous

  2. collinet

    SALUT

    Magnifiques paysages effectivement !!

    J’ai une question de béotien : Lorsque vos batteries sont vides …….. est ce que cela influe sur la résistance au pédalage ?? ou vous retrouvez un tricycle normal ??

    En gros l’assistance électrique a t’elle pour conséquence la perte de certaines vitesses …..

    Marc ( qui a déjà essayé de pousser un side de 400 kgs en panne d’essence !!! )

    1. alexval Auteur de l'article

      Si nos batteries sont vides, nous nous retrouvons effectivement avec un trike classique. En pédalant nous faisons toujours tourner les engrenage du moteur, ce qui doit nous faire perdre un peu d’efficacité avec la friction, mais ça doit être infime.
      Après quand on a mis l’assistance nous avons perdu nos trois plateaux avant. Nous nous retrouvons donc avec seulement 8 vitesses, assez pour du plat, mais c’est tout.
      Pour resumer, si on est en panne de batteries et que ça descent ça va le faire, sinon on est dans la merde ^^

      1. collinet

        Merci pour ces précisions !! Apparemment ce procédé a l’air assez fiable ( et c’est tant mieux!!

        Aller hop je file lire la suite !!

        bzzz marc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.