L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 376 à 378 (du 22 au 24 avril 2015) San Cristobal De Las Casas

Alex.

 

Finalement on reste encore quelques jours à San Cristobal. C’est vraiment sympa comme ville, bonne atmosphère et une tonne de restos vraiment cool (et pour une fois on peut changer des traditionnels tacos et quesadillas que l’on s’envoie depuis cinq mois). Bon la ville est tout de même un peu trop hippie à mon gout ^^.
On continue à passer du temps avec Joff, et d’autres cyclistes rencontrés un peu plus tôt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Et le 24 au matin, on se décide enfin à quitter la ville.
On sort tout de l’auberge (obligés de tout démonter car plusieurs marches à passer), remonte tout sur le trottoir, et premier tour de roue… Ha le moteur de Val ne démarre pas… Après quelques bidouilles sommaires sur le bord de la route, bah toujours rien.

Le problème est qu’à l’auberge, on ne sait pas vraiment pour quelle raison, deux idiots ont décidé de bouger nos trikes, alors qu’ils étaient bâchés et cadenassés ensemble…

Résultat des courses, un compteur à moitié arraché, un câble de vitesse tout tordu… Bref on ne sait pas si la cause de la panne est liée aux deux boulets ou à la pluie qui est tombée. Nous doutons de la pluie vu que les vélos étaient bâchés, et le moteur protégé par du film plastique.

Du coup, démontage complet du moteur, et changement de la partie électrique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il est maintenant trop tard pour partir, et après la petite gueulante que j’ai poussée (par rapport au déplacement des vélos), la nuit est gratuite.

Cela fait maintenant 10 jours que nous sommes ici, mais l’idée de retourner crever de chaud ne nous enchante que moyennement (ici nous sommes à 2500m d’altitude, donc les chaleurs sont supportables et les nuits fraîches). Les prochains jours, quand nous redescendrons au niveau de la mer, les températures avoisineront les 45° à l’ombre…

De plus, même si nous adorons vraiment le voyage à vélo, je pense que nous commençons un peu à fatiguer. Au final, à part à San Ignacio nous n’avons jamais vraiment pris de gros break. Quant au vélo, la lassitude s’installe un peu.

Nous pensons vraiment que deux ans est la limite du voyage à vélo s’il n’y a aucune vraie pause (genre plusieurs mois, pour bosser, faire du woofing ou que sais-je). Après avoir eu plusieurs discussions sur ce sujet ces dernières semaines, avec des cyclotouristes de tous les horizons, les avis sont assez similaires, 18 à 24 mois avant de commencer à fatiguer du vélo. Beaucoup stoppent d’ailleurs aux alentours de cette période, ou prennent des breaks de plusieurs mois.

Le bon côté de tout ça c’est que le retour à la « réalité » sera sûrement moins difficile ! On est même assez enthousiastes lorsqu’on pense aux nouveaux projets qui nous attendent à notre retour.

8 reflexions sur “Jour 376 à 378 (du 22 au 24 avril 2015) San Cristobal De Las Casas

  1. Annette Lopez

    Bonjour Valérie et Alexys
    il est vrai qu’avec tous les Kilomètres que vous avez parcourus par n’importe quel temps la fatigue se fais sentir
    Il y a aussi la fatigue morale dû aux pannes,incivilités et les nuit sans confort
    Dans ce périple il faut y voir le positif les pays et régions traversée et les moments de convivialités partagés avec d’autres cyclistes ainsi qu’avec les personnes des différents Pays
    Bonne Continuation et Bonne Chance
    Prenez soin de Vous
    Gro Bisous de Nous 5 à Vous 2

  2. Lolita

    Hello, ça se voit que vous avez moins d’enthousiasme, je l’ai ressenti, et je vous avais écrit dans un précédent commentaire que vous étiez plus dynamiques aux Usa , mais c’est normal après tout, le corps fatigue . En tout cas, j’ai hâte de vous revoir .

    Gros bisous et bonne route 🙂

  3. Alexandra

    Vous n’avez pas à rougir à cause de la fatigue, très peu de gens auraient été capables de ce que vous avez accompli. C’était quand même un peu dingue comme projet. Le voyage en camion encore ça reste confortable, mais le tricycle couché… waouh !
    J’adorais déjà ma petite Val mais là je suis ultra fan de vous. D’ailleurs même mon père suit vos aventures ! ^^ ++

  4. gilles

    Hello ca fé un moment que je n es pas laissé de commentaire lol mais je suis vos aventures la fatigue s installe c normal en tout cas chapeau bas pour l exploit tant humain que sportif . Je vois que nous avont tous hâte de vous revoir autre q dans les reportages …. A très bientôt bisous à vous trois

  5. Nathalie L.

    bon allez les p’tits gars, c’est bien bôô tout ça, mais c’est qu’on vous attend ici! Dernière ligne droite, alors profitez!
    Et pour les futurs projets ça m’étonne pas que ce soit déjà dans les tuyaux…;-) à suivre…
    bisous

  6. Collinet

    MAIS ………………….MAIS ……………..MAIS …………… CELA VEUT DIRE QU ILS ………………………VONT REVENIR !!!!!

    Psychologiquement là j’suis pas prêt !!!!

    En même temps faudra bien revenir un jour hein !!!!

    bises

    A bientôt

  7. Les nounours

    Bonjour, et non nous n’étions pas morts !!! Nous suivons toujours votre périple… Nous en avons pris plein les yeux, ça nous a fait rêver et voyager aussi. Et c’est avec grand plaisir que nous vous attendons !!! A très bientôt
    Sandrine, Christophe et Tom

    1. alexval Auteur de l'article

      Salut,

      ça nous fait plaisir d’avoir de vos nouvelles ! Ne vous inquiétez pas nous avions prevu de repasser vous voir lors de notre retour ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.