L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 380 (26 avril 2015) Ocosingo –> Chilon

Kms parcourus : 52

Kms cumulés : 11 550

Alex.

Avant tout, les photos de notre hôtel/hacienda de la veille. Même si on en fait plus ces derniers temps, on n’est toujours pas super fan des hôtels, mais bon des fois c’est vraiment cool…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite on reprend la route, et on veut essayer de tirer jusqu’à Palenque, à 120 km de là. Même  si nous descendons gentiment la montagne, ça reste très vallonné, et nous avons quand même 1700m de D+. Les températures augmentent doucement au fur et à mesure de la descente. Il fait maintenant assez chaud, mais ça reste toujours supportable.

La route d’aujourd’hui est sûrement une des plus belles que nous ayons empruntée au Mexique, et elle compte parmi les plus belles de notre voyage aussi. Nous sommes enfin dans la forêt tropicale. Bruits d’animaux de tous les côtés (des fois à nous casser les oreilles), fleurs multicolores (même si nous ne sommes pas encore vraiment dans la bonne saison), animaux (genre gros lézards énormes). De plus la route zigzague toujours à flanc de montagne, ce qui nous donne une vue assez géniale, et nous traversons bon nombre de « villages » vraiment minuscules perdus au milieu de la jungle. Ces villages sont constitués de populations indigènes. Ici, ça ne parle presque pas espagnol.

Mais ce sont vraiment des endroits géniaux à traverser.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour la pause du midi, nous avons la chance de traverser un petit bled, de 2 ou 300 âmes à tout tuer, qui est traversé par une rivière. L’endroit est juste paradisiaque. Nous y faisons halte. Et après quelques minutes, décidons d’y passer l’après-midi mais aussi la nuit. L’endroit où nous sommes est en fait le « jardin municipal » d’une famille (honnêtement j’ai pas vraiment tout compris), qui fait aussi resto de temps à autre. Moyennant 8€, le proprio nous laisse y passer la nuit.

Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’explication… C’est parfait comme endroit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vu la chaleur, à laquelle s’ajoute une humidité abominable, nous passerons quasiment toute la journée dans l’eau.

4 reflexions sur “Jour 380 (26 avril 2015) Ocosingo –> Chilon

  1. Lolita

    C’est magnifique en effet, vous avez bien de la chance ! Je vois que Boyd prend autant de plaisir que vous à se baigner, qu’il est malheureux ce chien!

    Profitez un maximum car vous arrivez au bout de votre aventure, mais que de jolies images et formidables rencontres vous ramenez avec vous . Merci pour ce partage à travers ce blog 🙂

    Je vous embrasse

  2. Annette Lopez

    L’hôtel est très beau
    le paysage est magnifique
    C’est vraiment un endroit merveilleux
    L’idéal c’est de pouvoir joindre l’utile à l’agréable prendre le bain pour se rafraîchir et faire la lessive
    C’est le cas de le dire Boyd était heureux comme un poisson dans l’eau
    Bonne continuation Bon courage Prenez soin de Vous
    Gros Bisous de Toute la Famille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.