L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 49 (09/11/2013)

Kms parcourus : 20

Val.

 

On se lève tôt ce matin pour aller à la laverie. Pendant notre premier voyage en Europe, on a remarqué qu’il n’y a en fait presque qu’en France qu’on peut trouver des laveries « self-service ». Partout ailleurs, ce sont en fait des pressings à qui il faut laisser les vêtements pour revenir les chercher en moyenne 3-4h plus tard ; faut pas être pressé.

La dame la veille nous avait dit d’amener nos vêtements dès l’ouverture à 8h si on voulait les récupérer à 13h avant qu’elle ferme. Voilà chose faite.

Nous avons donc la matinée tranquille.

 

Vers 9h, le copain de Chrissy nous invite à boire le café à l’intérieur, cool ! On passe un peu de temps avec eux à discuter de tout et de rien. On leur montre et leur fait essayer les vélos, ainsi qu’au fils de Chrissy, qui nous a rejoint ce matin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On s’attèle ensuite à la planification d’itinéraire car la suite de notre parcours s’avère laborieuse : il va falloir monter de toute façon à un moment, et monter dur ! Reste à savoir quel chemin sera « le moins pire » en termes de dénivelé.

 

On souhaitait quitter au plus vite l’Allemagne, qui franchement n’est pas le pays le plus accueillant (loin de là) qu’on ait fait, mais il s’avère que couper directement par le Luxembourg nous ferait monter-descendre-monter-descendre inutilement, et sur de hauts reliefs. On décide donc de continuer à monter jusqu’à Frauenkron (vous pourrez regarder sur Google Maps ^^) pour ensuite récupérer la Ravel 4 (une des pistes cyclables qui traversent la Belgique) qui va directement jusqu’à Bruxelles, lieu de notre prochain point de chute, chez Simon, notre ami breton récemment devenu belge !

 

On va monter dur donc, très dur sur plusieurs jours avec nos chargements, mais une fois qu’on sera en haut, on sera en haut une bonne fois pour toutes (ou presque), donc c’est cool !

 

On quitte ensuite nos hôtes vers 13h en laissant les vélos dans leur jardin pour aller manger en ville et la visiter un peu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Après ça, on roule peu, mais on avance tout de même quelques kilomètres, histoire d’être « au pied » de la future montée qui nous attend. On est au moins prêt psychologiquement à ce que les prochains jours ne soient pas une partie de plaisir.

 

Pour une fois depuis un bon bout de temps, la route est hyper sympa, pas du tout monotone, et on a même droit à quelques petits rayons de soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour couronner le tout, on se trouve un petit coin bien calé, à seulement une vingtaine de mètres de la route que l’on compte reprendre demain, c’est parfait !

Une réflexion au sujet de “Jour 49 (09/11/2013)

  1. Simon

    On parle de moi ? 😀

    Très classe votre petite photo sur les bancs, Boyd est peut être pas le chien le plus malin du monde, mais il sait se la péter celui la !

    Sinon pour les nouvelles, alex tu auras aussi le droit de te faire faire les petons à la clinique, la directrice vous accueil avec joie et essayera d’être la également pour les soins le lundi, il vous faudra par contre arriver comme je l’avais dit le vendredi midi/début d’après midi pour poser les affaires dans le garage de l’école et être tranquille tout le weekend.
    Alex, est ce que tu veux que je te prennes rdv chez le coiffeur aussi ? :p

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.