L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 58 (08 juin 2014) Petoskey –> Torch Lake

Kms parcourus : 70

Kms cumulés : 1739

Alex.

Marc se sent mieux ce matin, c’est plutôt bon signe, donc on décolle du camping. Val, Marc et Fanny vont faire quelques courses pendant que je garde les vélos à l’extérieur. En revenant, Val me prend un ticket à gratter à 1$, et bim, 20$ ! Ca fait plaisir de bon matin !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous récupérons une piste cyclable qui longe le littoral sur une trentaine de kilomètres. La route est vraiment sympa, c’est assez plat, bien asphalté et les paysages sont cool.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par contre, les moustiques sont aussi de la partie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Une fois la piste finie, nous arrivons à Charlevoix, jolie petite ville clairement touristique 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Les baraques américaines sont assez impressionnantes aussi. Les films ne mentent pas, il n’y a vraiment que ça ici : des baraques immenses aux jardins immaculés, jamais clôturés. Les quartiers résidentiels sont vraiment hyper beaux, ça fait très rêve américain.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Nous récupérons ensuite la route et restons sur de petits chemins de traverse. C’est assez agréable de rouler dans les sous-bois malgré que nos trikes ne soient pas vraiment adaptés à ce type de revêtement. Ca secoue vraiment et il faut zigzaguer entre les trous mais grâce aux assistances, ça le fait bien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

En fin d’après-midi, nous empruntons un petit sentier longeant le lac avec pour objectif de se trouver un spot avec vue sur le lac !

Et là, comme depuis le début de notre traversée de l’Amérique du Nord, tout le littoral est privatisé, plages privées, maisons de tous les côtés, bref, on longe le lac sur plusieurs kilomètres, et en plus de ne rien trouver pour se poser, on ne voit même pas le lac, et nous n’y avons pas accès. De plus, avec leur système de surveillance entre voisins, il est impossible de se poser si nous ne sommes pas totalement invisibles depuis les maisons.

 

Après 30 min, on laisse tomber, et on reprend le tapage au porte.

Valérie va taper à une maison, surplombant le lac (on aura au moins la vue), mais les proprios lui disent que leur terrain n’est pas génial pour poser la tente (sans ironie aucune, c’est vraiment sablonneux et en pente en fait). Ils lui expliquent qu’il y a un terrain de camping non loin d’ici qui est vraiment bien, avec douches et tout. Val leur explique que voyageant pendant longtemps, nous ne pouvons nous permettre d’y aller trop souvent, mais que pas de souci, nous allons trouver autre chose.

A ce moment-là, le mari lui sort 40$, et lui dit que qu’il tient à nous offrir la nuit pour nous savoir en sécurité et confortablement installés. Impressionnant ! C’est juste énorme comme réaction !

Entre-temps, je suis resté sur le chemin avec Marc et Fanny, où nous avons croisé un couple en promenade. Je leur demande s’ils vivent dans le coin, et s’ils possèdent un jardin. Ils ont l’air super cool, et me disent oui assez rapidement. Ils vivent à 4km de là à peine, au bord d’un autre lac. Ils s’appellent Kelli et Mike. Ils continuent leur route, nous les retrouverons dans quelques minutes.

Je vais chercher Val pour lui dire que nous avons trouvé quelque chose. Gary et Lorraine, qui nous ont proposé de nous payer le camping, restent un moment avec nous. Nous faisons connaissance et discutons un petit moment au bord de la route.

Je dois quand même avouer que contrairement aux a priori que j’avais avant de venir ici (aux Etats-Unis je veux dire), les gens sont vraiment super accueillants et très avenants, c’est vraiment agréable au quotidien.

Au moment de repartir, Gary veut quand même nous donner les 40$ (que nous avions refusés car c’était un peu gênant, et puis nous n’allions pas au camping). Nous refusons poliment mais il insiste pour que nous prenions au moins 20$ pour aller se payer un coup ! Bon, s’il insiste… ^^ Le deal est de prendre une photo le moment venu ! Pas de souci !

 

Nous rejoignons ensuite Kelli et Mike, qui nous proposent le garage pour les vélos, et qui nous proposent aussi si on le souhaite l’étage du garage qui est « aménagé ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais après quelques minutes, ils nous disent qu’ils ont en fait plein de chambres dispos et qu’on est les bienvenus ! Trop bien !

On a chacun notre chambre, et une salle de bain juste pour nous, c’est génial.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On mange tous ensemble le soir, et Kelli nous prépare un petit festin, avec petits burgers et tout et tout ! 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils sont vraiment super sympa, et on passe une excellente soirée en leur compagnie. Ils vivent normalement à Phoenix en Arizona, mais passent tout l’été ici dans leur résidence secondaire. La maison est sublime, avec une vue juste magnifique sur le lac.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous allons nous coucher le ventre bien plein, propre, et dans des lits top conforts ! Merci Kelli et Mike !!!

 

3 reflexions sur “Jour 58 (08 juin 2014) Petoskey –> Torch Lake

  1. Nathalie L.

    J’en reviens pas! On vous loge, on vous nourrit et on vous file un peu d’argent de poche en prime!! Les petits frenchies sont bien accueillis aux States 😉 Et de supers paysages de carte postale…bisous

  2. Lolita

    c’est hallucinant , vraiment !! Contente pour vous que vous rencontriez de si gentilles personnes .

    Les endroits sont superbes et les sous bois magnifiques , et les maisons  » no comment  » 🙂 trop beau tout ça ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.