L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 26 – 17/10/2013

Kms parcourus : 53

Kms cumulés : 646

 

Val.

C’est le grand départ. On quitte le nid fort douillet de notre charmante famille d’accueil (non sans mal il faut bien l’avouer).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les points positifs, c’est qu’on est bien reposé et qu’à partir de maintenant, le relief devrait être plus clément avec nous : va bien falloir redescendre à un moment donné tout ce qu’on a monté non ?

Les routes sont très jolies là où on passe, et à propos de descente, on en fait une à un moment donné qui est vraiment très raide (mais ça rend pas sur la photo), tellement raide qu’on est obligé de faire plusieurs pauses tous les 100m pour laisser refroidir nos freins un moment. A la fin, je suis même obligée de mettre mes pieds au sol pour aider le tricycle à freiner car même les freins serrés à fond n’y peuvent rien avec tout le poids qu’on traîne. Bref, c’était folklo !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On roule ensuite un moment le long de l’eau puis sur des petites routes agricoles franchement sympathiques.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A un moment donné, nos gourdes sont vides. On s’arrête près d’une gare en rentrant dans un petit village et je pars demander un peu d’eau dans une boulangerie toute proche. Dans la boulangerie, les petites pâtisseries ont l’air juste : Mmmm, mais le prix freine vite mes ardeurs ; une simple viennoiserie style croissant coûte entre 2,5 et 3 francs suisse (environ 2 – 2,50€) ! Tant pis !

En ressortant, je vois Alexys en train de discuter avec un mec en costard hyper classe, apparemment, ce qu’on fait l’intéresse. Il nous demande si on veut quelques viennoiseries. Alexys répond « pourquoi pas ? » en pensant que le mec travaille à la-dite boulangerie et qu’il va nous donner les restes de la journée d’hier, cool !

Le mec ressort quelques minutes plus tard, et nous tend un sac bien garni de viennoiseries, pâtisseries, tartes salées et petites baguettes de pain, waouh ! un bel assortiment quoi ! On le remercie et il nous répond : « pas de souci, j’aime bien les gens comme vous qui tentent ce style d’aventures ».

On lui demande s’il bosse ici et il nous répond que non, qu’il bosse à Genève (hein ?!). Sur ce, il nous souhaite bon voyage et s’en va…

On reste bête en comprenant qu’en fait le mec a juste bien aimé ce qu’on faisait et est donc allé nous acheter des gâteaux, juste comme ça ! Il a dépensé facile 30€ de gâteaux pour nous, parce qu’on a discuté 3min avec lui… incroyable, on n’en revient pas ! Mais c’est trop cool !!! Et il nous a même pris LA pâtisserie dont j’avais trop envie quand j’étais dans la boulangerie (ce que mange Alex sur la photo plus bas) : le petit roulé à la pâte de noisette, HOUUUU !!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A 16h, pause gouter oblige !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir, c’est un peu (beaucoup) galère de se caler car on est en plein dans les champs, et à part des champs et des tracteurs, bah y’a pas grand chose, pas même un petit carré de pelouse. A 19h, on laisse tomber le camping sauvage et on va taper aux portes.

Un couple de petits vieux accepte de nous prêter leur jardin mais on les sent moyennement rassurés quand même. Quand ils voient qu’on n’est pas des serial killer, on les sent plus en confiance, et le monsieur nous propose même de nous prêter un double de la clef de la maison pour la nuit si jamais on a besoin d’utiliser les toilettes ou quoi. Comme on ne veut pas les déranger et qu’on a vraiment tout ce qu’il nous faut, on lui dit que c’est gentil mais que ce n’est pas la peine, ils pourront dormir tranquilles sur leurs deux oreilles comme ça ^^

2 reflexions sur “Jour 26 – 17/10/2013

  1. Lolita

    Et bien, comme vous dites ,  » incroyable !!!  » Le seul hic , c’est qu’il va falloir pédaler encore plus longtemps dans la journée pour éliminer tout ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.