L'Amérique du Nord en Tricycle Couché

Jour 45 (05/11/2013)

Kms parcourus : 49

Val.

 

Ce matin, c’est le grand départ, le vrai cette fois (bien que l’envie de rester avec nos hôtes soit bien présente !). On se lève tôt, histoire de leur dire au revoir avant qu’ils partent travailler, et le temps de prendre une dernière photo tous ensemble.

Jean-Claude et Tobias partent en premier pendant que nous finissons de ranger nos affaires. Pour simplifier la matinée un peu, on a décidé d’aller déjeuner en ville (ça nous évitera la préparation du petit-déj, et surtout la vaisselle !).

On dit au revoir à Marie, tristement. On a quand même passé de très jolis moments avec eux, mais bon, on ne peut pas s’installer (quoique… est-ce-que la proposition de bail tient toujours ? ^^.

 

On prend ensuite le petit déj’ en ville, dans une boulangerie repérée la veille et qui fait tout en grand, mais en GRAND. Le simple éclair au chocolat mesure à peu près le double d’un éclair « classique » et coûte même moins cher ! Pour 6€ seulement, on se prend 2 chocolats + 2 viennoiseries chacun… Ce n’est pas beaucoup me direz-vous… et bien, vu la taille des viennoiseries, Alex galèrera à manger les deux, et moi, je n’en mangerai qu’une (1kg pièce, j’exagère à peine !). Dommage, je n’avais pas l’appareil photo sur moi, ça valait le coup d’œil ces trucs…

 

Bref, avant de partir (promis, pour de vrai de vrai cette fois), on repasse voir Jean-Claude qui bosse à la pharmacie juste à côté. On empêche bien ses collègues pharmaciens de travailler pendant une bonne demi-heure parce que Jean-Claude leur a parlé de nous et du coup, on papote on papote… ^^

On re-dit au revoir à Jean-Claude, difficilement aussi. Je crois qu’on a enchaîné trop d’au revoir avec eux, et ça devient dur ! Bon, je l’avoue, après quelques coups de pédales, je verse ma petite larme… c’est qu’on s’attache vite en voyage ! surtout quand on rencontre des gens comme ça, et qu’on ne sait jamais si on les reverra un jour. Mais on l’espère très fort !!!

 

Marie, Jean-Claude, Tobias, merci pour votre chaleureux accueil et votre gentillesse, on espère vraiment vous revoir un de ces jours, même si c’est dans 10 ans, on ne vous aura pas oublié. Encore merci !

 

Il faut ensuite continuer à avancer. Direction Sarralbe, la prochaine ville, pour emmener Boyd chez le véto pour le rappel de ses vaccins, et aussi passer à la poste restante récupérer un colis. On a une pièce qui commence doucement à fatiguer sur les vélos, donc Philippe, de chez Velofasto (notre fournisseur vélos couchés), nous a gentiment faire parvenir un double de cette pièce avant qu’elle ne casse pour de bon, merci Philippe !

 

Pendant qu’Alex va à la poste, je m’occupe de Boyd chez le véto, et quel moment de solitude… La vétérinaire semble complètement terrorisée par le gros… Elle me demande pourquoi il n’a pas sa muselière (?!), de lui tenir fermement la tête pendant qu’elle lui pique les fesses (comme s’il sentait quelque chose de toute façon…), elle ose à peine le toucher avec son stéthoscope pour l’examen classique… c’est franchement pitoyable ! Comment peut-on devenir véto en ayant peur des chiens, ou même en ayant des a priori « made in TV » style : « oh mon dieu ! un rottweiler ! il va sûrement m’arracher la jugulaire, je l’ai vu à la télé !!! »… Bref, c’était vraiment lamentable, mais bon, on n’avait pas vraiment d’autre choix que de rester (on avait déjà 3 jours de retard sur son rappel).

 

On fait ensuite rapidement un tour de la ville, c’est mignon, mais vraiment petit donc ça ne nous prend pas beaucoup de temps.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

On continue ensuite à rouler… Journée pas super passionnante, on a droit à un peu de pluie, et on galèrera le soir à trouver un coin où se poser… Après 2h à tourner virer, on se posera finalement près de la piste cyclable, sur un petit morceau de pelouse tout bossu et boueux, mais là franchement, on n’aura pas mieux !

 

Il est tard, mais fort heureusement, pas besoin de cuisiner ce soir ! Et pourquoi ??? On a les rations de combat que Jean-Claude nous a donné ! Trop cool !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce soir, c’est :

–       jambon braisé, mogettes

–       salade de thon

–       crozets et diots

–       lasagnes bolognaise

–       chocolat et mont blanc vanille au dessert

 

C’est le grand luxe ! Merci Jean-Claude !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.